Sonnet louphoque

Dans les eaux des Scillies (l’histoire est un peu dingue),

Neuneuil chassait le lieu, le bar et le blackfich.

Ce phoque adolescent, subtilement british,

n’avait pas à ce jour écorné son berlingue.

 

Un beau soir de printemps (il en est aux Sorlingues), 

une belle inconnue vint glander on the beach.

Avec l’espoir diffus de l’avoir au finish,

l’ingénu s’enhardit à lui faire du gringue.

 

Ce faisant, faisant fi de l'éléphant de mer

qui convoitait aussi la phoquesse au teint clair,

tel un Roi Marc’h, Iseult (mais en version louphoque).

 

Le pugilat fut bref. Neuneuil perdit un oeil

et de son ithyphalle il dût porter le deuil. 

Être borgne et castrat, c’est beaucoup pour un phoque.