Le Ténébreux

 

Je suis le Ténébreux, le Veuf, l’Inconsolé.

Mon psy ma conseillé l’aquariophilie.

Je reçois des poissons d’Egypte ou d’Italie,

mais cette thérapie n’a rien d’olé-olé.

 

Les soirs où je me suis par trop emmièlé,

je sors parodier, sur un coup de folie,

le Prince d’Aquitaine à « La Tour abolie ». 

 

On y joue du tam-tam et de l’ukulélé,

mais guère émoustillé par l’agoraphilie,

je ne puis qu’écluser mon spleen jusqu’à la lie.

Ma seule Étoile est morte et mon luth constellé 

porte le Soleil noir de la Mélancolie. 

 

(Glose sur quatre vers de Gérard de Nerval)