La médiatrice

 Pour dénoncer la médiatrice

Et fulminer « Jarnicoton ! »,

Il fallait que je l’écrivisse,

Ce faux-sonnet, ce mirliton.

 

Cette incroyable orthogonale

Passe au beau milieu du segment

Et, s’y trouvant bien, s’y installe

Avec un culot désarmant.

 

Le fragment de droite s’indigne :

« Qu’on m’allège de cette ligne

qui me tronçonne en deux moitiés ! »

 

« Cause toujours, raille l’infâme. »

Cette morgue sans état d’âme 

Ne mérite aucune pitié.