Fait chaud

Après s’être planqué six mois dans les nuages,

notre ami le Soleil nous fait le fanfaron.

Fourbu par le cagnard, je le dis sans ambages :

l’astre du jour n’est pas fiable pour deux ronds. 

 

Chacun fait ce qu'il peut face à la canicule :

l'un glande, dévêtu, sous le ventilateur,

l’autre sort du frigo des bières majuscules.

Je préfère écouter l'avis de mon docteur.

 

Quand la bruyère grille au faîte des collines,

quand sur mon front chenu la sueur dégouline

et que le ruisselet s’assèche au fond du val,

 

je crawle épanoui dans une eau cristalline,

fraîche comme un sorbet framboise ou mandarine,

élégammant vêtu d’un beau slip en tergal.