Un geek

Peu de lecteurs voudront me croire sur parole.

Sitôt rentré du taf, Albert venait s’asseoir

à son ordi (Saint Chroniseur le patafiole)

pour un sport-game ou un death-match. Et mardi soir…

 

il a franchi tout vif l’écran de sa console

en suivant à la trace un hippocampe noir.

Tel dans Le Bateau Ivre, en cette virée folle,

il a vu pour de vrai ce que l’Homme a cru voir ! 

 

A mach puissance quinze, il glissait comme en rêve

quand inopinément, sur son trajet se lève

un poulpe éléphantesque assoiffé de baroud !

 

En un quart de seconde il fut sur l’autre rive.

Un poil abasourdi son fantôme dérive,

depuis ce mardi soir, dans les brumes du Cloud.