Eugénie

J’ai littéralement le cœur guacamolesque.

depuis que vous pointez, Eugénie, dans mon fief.

Je voudrais vous offrir la pleine lune, ou presque,

et taguer sur les murs votre blaze en relief.

 

Vous n'imaginez pas à quel point je vous kiffe !

Je n’ai qu’un seul espoir : quelque jour vous pécho.

Je vous enlèverais sur mon bel hippogriffe.

Dans les airs croyez-m’en, je ne suis pas manchot.

 

Nous irions nuitament tutoyer les étoiles.

J’en connais deux ou trois qui valent le détour.

Puis nous bouyaverions coolement sous les toiles,

sur ma mère ouallah, jusqu’au lever du jour.