Corbeille

Fourest a aligné quatorze fois douze x dans un pseudo-sonnet. Uniquement des x ! Mallarmé, lui aussi, fit un sonnet en x, mais en utilisant plein de lettres non x. Dans l’alphabet français, il n’y a pas que l’x. Par exemple le z, plus rigolo que l’x. Cet enfant d’Apollon est-il sorti de l’X ? Se languit-il un poil du polynôme en x ou de cette inconnue qu'on désigne par x ? En scrutant point par point son âme aux rayons X, d’aucuns ont dit son goût pour les films classés X....
Sur une feuille blanche offerte à l’écriture et se voyait déjà constellée de mots bleus, de verts alexandrins en quête d’aventure fourrent leurs douze pieds dans des plans nébuleux. Fort peu respectueux des couleurs des voyelles, identifiées jadis par un jeune voyant, leurs i sont outremer, émeraude ou prunelle et leurs a, foin du noir, s’annoncent rougeoyants. C’est à grands jets de roux qu’ils esquissent l’automne sans oublier un peu de bordeaux (tu m’étonnes) au...
Il fallait être siphonnée, et bien plus qu’un peu croyez-m’en, pour s’offrir cette randonnée sous la fureur des éléments. Et vous voici désarçonnée de vous trouver, sans vêtement sec, quasiment congestionnée. Je crois qu’il vous faut, chère Hortense, vous dévêtir de toute urgence afin de vous chauffer aux feux du foyer et de gentils jeux. C’est, je crains, votre unique chance.
Venimeuse est Villanelle, killeuse au look enfantin, angélique et criminelle, elle occit avec entrain. Séducteur méfie-toi d’elle, aussi sexy que cruelle. ses clins d’œil sont assassins. À Paris comme à Bruxelles, à Moscou comme à Berlin, ya du taf pour Villanelle. En cas de pépin la belle peut compter sur son parrain.
Ce fameux soir où nous nous crûmes à jamais perdus dans la brume il y avait à la télé un festival d’ukulélé. J’avais choppé un sacré rhume. Vous m’aviez dit que j’étais laid avec le nez comme une enclume. Nous nous mîmes direct au plume et de facto nous nous y plûmes. La suite est trop olé-olé pour ne pas motiver la plume d’un modérateur trop zélé.
Cécile est orpheline et belge, elle est aussi jolie que simple et bien que n’ayant que quatorze ans elle en parait plutôt quinze. Tous les matins elle se muscle en portant des cageots de bulbes afin de fleurir le sépulcre du Seigneur de Villiers-le-tertre. Comme elle est affamée, la pauvre, de retour au logis, se goinfre de chocolat. Pire qu’un monstre.
Pour la troisième fois, mes deux roues sont crevées ! Mon vieux vélocipède est tout sauf idéal. J’aurais dû chouraver, de Gaston mon féal, le vétété de luxe aux prouesses rêvées ! Me voici comme un con dans je ne sais quel trou à l’heure où le soleil vient d’achever sa course. Au firmament, déjà, se pointe la Grande-Ourse, silencieusement, sans faire de frou-frou. Je pourrais, pédibus, continuer ma route, mais sans torche il est sûr que je n’y verrais goutte et toute...
Dans les estaminets d’Evreux et des communes limitrophes, qui ne connait le Philosophe, et ses axiomes nébuleux ? Il a la mèche en apostrophe sur un beau front tumultueux et compose parfois des strophes en alexandrins flexueux. Car le brave est aussi poète. « C’est fou ce qu’il a dans la tête ! » estime-t-on dans les bistros qu’il honore de sa pratique et nombreux sont les éthyliques pour écouter le maestro.
Jean-Marcel de Vittel, en fringant équipage, passe depuis beau temps le mois d’Aout à la mer, oublieux du torride et fastidieux voyage au cœur de ces bouchons qui vous rendent amer. Infatué de glisse, il possède une planche. Il se vautre souvent mais n’en est pas honteux. Fana des demi-dieux surfant l’écume blanche, il ira, c’est promis, s'ébattre à côté d’eux. Sur le flot rassurant, comme il est gauche et veule. L’arrière-train tendu, qu’il est comique et laid ! Les...
Jojo, du p’tit Liré, s’il fit un beau voyage, n’avait pas pris le temps de tondre sa toison. Il draguait l’italienne. Il avait bien raison de profiter ainsi des atouts du bel âge. Et c’est fort chevelu qu’il revint au village. — Sais-tu que les hippies sont passés de saison ? lui fit-on remarquer au seuil de sa maison. Pour le désarçonner il en faut davantage : — C’est ainsi que jadis se coiffaient nos aïeux ! — Vouloir les imiter me semble audacieux, ironisa son beauf...

Afficher plus