fariboles

Pour la troisième fois, mes deux roues sont crevées ! Mon vieux vélocipède est tout sauf idéal. J’aurais dû chouraver, de Gaston mon féal, le vétété de luxe aux prouesses rêvées ! Me voici comme un con dans je ne sais quel trou à l’heure où le soleil vient d’achever sa course. Au firmament, déjà, se pointe la Grande-Ourse, silencieusement, sans faire de frou-frou. Je pourrais, pédibus, continuer ma route, mais sans torche il est sûr que je n’y verrais goutte et toute...
Dans les estaminets d’Evreux et des communes limitrophes, qui ne connait le Philosophe, et ses axiomes nébuleux ? Il a la mèche en apostrophe sur un beau front tumultueux et compose parfois des strophes en l’honneur des justes-milieux. Car le brave est aussi poète. « C’est fou ce qu’il a dans la tête ! » estime-t-on dans les bistros qu’il honore de sa pratique et nombreux sont les éthyliques pour écouter le maestro.
J’en pince pour une arapède, élucubrait un crabe vert qui se la jouait cyclopède en crapahutant de travers. Elle aime les tagliatelles. J’en fais moi-même des festins. C’est pas fréquent chez les patelles, c’est comme un signe du destin. La nuit je pense à ma mollusque et craint que le ressac la brusque et parvienne à la décrocher. Mais ce barbare fait bernique et mon aimée lui fait la nique. C’est qu’elle y tient à son rocher !
Une ineffable autruche allait chaque matin, qu’il plût, qu’il fît soleil ou que grondât l’orage, s’asseoir un tantinet dans l’eau du marécage pour apaiser le feu rongeant son popotin. Elle entendit un jour : « Hello baby, ça gaze ? » C’était un super cygne éclatant de blancheur. D’un seul trait, Cupidon transperça les deux cœurs. Tant va l’autruche à l’eau qu’à la fin elle se case. Hélas, avec le temps, le bain la bassina la gourmande eut envie d’un autre...
Après avoir sifflé ses douze ou treize chopes, mon aïeul adorait parler du lapingouin : « Un as ! admirait-il en tapotant sa clope, Jean-Auguste Renoir, le grand Jeannot l'a peint ! Les oreilles dressées comme deux périscopes, il glissait à fleur d'eau, champêtre sous-marin, et, par les nuits sans lune (il était nyctalope) il bâfrait sans répit d'innocents alevins. Il n'était pas manchot. Par grèves et garennes, les belles succombaient à son vif appétit. Il aimait roucouler,...
Amour, te souviens-tu de ce bel estuaire éblouissant de nacre à l'heure du reflux, lorsque sous le couchant une onde passagère glissait entre les rocs sombres et chevelus ? Sais-tu que dans ce havre enchâssé par la dune où nous allions flâner par les longs soir d’été, n'obéissant qu'aux lois du cycle de la lune, deux vers mènent leur vie en toute liberté ? Enfoui sous le sable, un jeune arénicole au cœur de Roméo souffre du mal d'amour : il chérit comme un fou la gravette...
Jean-Marcel de Vittel, en fringant équipage, passe depuis beau temps le mois d’Aout à la mer, oublieux du torride et fastidieux voyage au cœur de ces bouchons qui vous rendent amer. Infatué de glisse, il possède une planche. Il se vautre souvent mais n’en est pas honteux. Fana des demi-dieux surfant l’écume blanche, il ira, c’est promis, s'ébattre à côté d’eux. Sur le flot rassurant, comme il est gauche et veule. L’arrière-train tendu, qu’il est comique et laid ! Les...
Jojo, du p’tit Liré, s’il fit un beau voyage, n’avait pas pris le temps de tondre sa toison. Il draguait l’italienne. Il avait bien raison de profiter ainsi des atouts du bel âge. Et c’est fort chevelu qu’il revint au village. — Sais-tu que les hippies sont passés de saison ? lui fit-on remarquer au seuil de sa maison. Pour le désarçonner il en faut davantage : — C’est ainsi que jadis se coiffaient nos aïeux ! — Vouloir les imiter me semble audacieux, ironisa son beauf...
Ophélia sommeille au bord de la rivière, affublée simplement d'un tee-shirt en haillons. Un Camaïeu vintage. Elle en est plus que fière. Phœbus, ennamouré, la comble de rayons. Mais l’azur est bientôt envahi par la nue. Du gris vient altérer la vigueur de son bleu. L'adorable endormie qu’on sait à moitié nue quitte un rêve érotique et gémit : « Flûte ! Il pleut. » Sans pépin ni K-way, la belle est trempée comme une soupe aux croutons. Elle peste, elle somme : « Oh du...
Peu de lecteurs voudront me croire sur parole. Sitôt rentré du taf, Albert venait s’asseoir à son ordi (Saint Chroniseur le patafiole) pour un sport-game ou un death-match. Et mardi soir… il a franchi tout vif l’écran de sa console en suivant à la trace un hippocampe noir. Tel dans Le Bateau Ivre, en cette virée folle, il a vu pour de vrai ce que l’Homme a cru voir ! A mach puissance treize, il glissait comme en rêve quand inopinément, sur son trajet se lève un poulpe...

Afficher plus